Maintenant !

Contributopia & Capitalisme de surveillance

10 May 2018 à 21:56
blogs/democratie/contributopia.jpg

La première heure de cette vidéo explique ce qu'est le capitalisme de surveillance,

ensuite, l'intervenant de Framasoft, présente le projet Contributopia.

Copie des notes associées à la vidéo :

"En octobre 2014, l'association Framasoft lançait un pari un peu fou : « Et si on dégooglisait Internet ? ».
Ce (modeste) plan de libération du monde visait, en 3 ans à :
* sensibiliser le public sur la question de la centralisation des données, des atteintes à la vie privée, et des dominations des « GAFAM » (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) ;
* démontrer que le logiciel libre est une réponse concrète à ces dangers ;
* essaimer la démarche, afin de créer une résilience, et de faire en sorte que Framasoft ne soit pas le « Google du libre ».

Trois ans plus tard, l'objectif est atteint :
* plusieurs centaines de conférences, ateliers, stands, etc auront été tenus par des membres de l'association ;
* 32 services libres, éthiques, alternatifs et solidaires sont disponibles pour tou⋅te⋅s ;
* la récente naissance du collectif CHATONS ouvre une potentielle dynamique pour les années à venir.

En octobre 2017, Framasoft souhaite se lancer dans une nouvelle campagne : « Contributopia »
Ses objectifs :
* outiller les personnes souhaitant œuvrer à une société plus libre et plus juste ;
* favoriser les contributions de tous types aux logiciels libres et aux communs, notamment par les moldu⋅e⋅s du code ;
* faciliter l'accompagnement des publics dans le choix, la prise en main, et l'usage des outils libres.

Pour cela, une douzaine de projets sont annoncés sur les années à venir visant, chacun à leur manière, à rapprocher les enjeux du libre et des communs de ceux de l'éducation populaire et de l'économie sociale et solidaire.
La conférence s'attachera à présenter le bilan de la campagne Dégooglisons, et les raisons qui nous amènent à pense que « dégoogliser ne suffit pas »."

Maintenant !

Pas encore de commentaire

Ou